Contexte PDF Imprimer Email
Par le passé, les peuples autochtones du Canada ont été défavorisés et n’ont pu prendre part à l’économie de marché en raison d’une série de lois restrictives et de politiques gouvernementales inefficaces. Par conséquent, plusieurs collectivités autochtones ont perdu leur capacité de décider de leur avenir et elles n’ont pas pu profiter des bénéfices tirés de la croissance et de la vitalité économiques dont jouissait le pays dans son ensemble. Les peuples autochtones du Canada affrontent des défis importants sur les plans de la société, de la santé et de la démographie, et ces inégalités ne devraient pas être acceptées dans notre société; elles sont tout à fait inadmissibles. En témoigne le contraste établi par l’Indice de développement humain des Nations Unies, qui classe le Canada au 5e rang mondial  alors que ses peuples autochtones figurent au 78e rang! Si rien n’est fait, ce fossé économique ne fera que s’agrandir, tandis que la population autochtone en âge de travailler croît à un rythme équivalant à trois fois la moyenne nationale. En outre, le coût annuel de l’inaction, évalué à 7,5 G$ (1 % du PIB) par la Commission royale sur les peuples autochtones de 1996, devrait s’élever à 11 G$ d’ici 2016